Vos mangas favoris disponible dans la boutique

Velkia

Velkia

Soutenez les Sentinelles Déchues sur Tipeee et accédez à plus de 20 pages d'avance ! https://fr.tipeee.com/velkiart Découvrez la suite de la série sur : https://lesede.velkia.net

Rejoindre la conversation

  1. Velkia
  2. Avatar
  3. MoiAimeBien
  4. Avatar

6 commentaires

  1. C’est sûr que les relations entre Veron, Uvia et Tellos… sont un peu compliquées…

    Entre Tellos qui semble clairement ressentir quelque chose pour Uvia, Uvia qui a l’air de ressentir la même chose pour Veron, et Veron qui n’a pas l’air de ressentir quoique ce soit…

    On a une Uvia « possessive » envers Veron et plus touchée par les cadeaux ou compliments qu’il peut lui faire, comme on a vu avec sa façon de réagir aux cadeaux de Tellos et Veron, un Veron qui a l’air d’apprécier les deux mais pas de ressentir la même chose que ce qu’Uvia a l’air de ressentir, et un Tellos qui est jaloux parce que du coup Veron monopolise l’attention d’Uvia inconsciemment…

    C’est compliqué comme relation 😉 😉 😀 😀

    Bref.

    En attendant on dirait que quelqu’un suit Axel.

    Et Kohana.

    Ils lui font suffisamment confiance pour la laisser se balader avec lui, seule?

    Enfin, pas seule, mais bref…

    Donc là ils sont bien au port du pays des Elfes noirs dont on a vu la dirigeante et son enfant malade/maudite auparavant?

    Du moins il y a l’air d’y avoir des Elfes noirs, ici.

    Bonne continuation 🙂 🙂 🙂 🙂

    1. En effet c’est compliqué. Veron ressent plein de choses, c’est juste qu’il le dissimule un peu mieux (sauf la colère~)

      Elle n’a pas d’intérêt à le tuer, sinon elle l’aurait déjà fait depuis un moment 😀

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Sommaire
Personnages

D'autres BD à lire

LostMemory

Numéro Invalide, se battre pour vivre

Je vais vous raconter une histoire.
Celle d’une jeune fille de 15 ans qui voit son quotidien bouleversé par l’annonce d’une malformation.
Elle va se retrouver prisonnière de son corps, du regard des autres et rejetée par le milieu médical.
Cette histoire, c’est la mienne.

Lire plus »